Quelles sont les technologies pour réaliser une visite virtuelle en 2021 ?

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Les visites virtuelles existent depuis plusieurs années maintenant et prennent depuis peu leurs lettres de noblesse avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes de travail. Après avoir parlé du prix des visites virtuelles, VR Interactive vous propose de faire un tour sur deux des principales technologies de 2021.
caméras 360 pour visites virtuelles

Dernère modification le 4 juin 2021

Les visites virtuelles Matterport, de la 3D pour des projets éphémères

La société Matterport a été créée en juin 2011 du côté de la Silicon Valley en Californie.

Elle propose principalement 2 produits : des caméras 3D et un service basé dans « le nuage », le « Matterport Cloud ».

La force principale de Matterport réside dans ce dernier service et la plateforme « Matterport Cloud ».

C’est « Cortex », l’intelligence artificielle de Matterport, qui traite et exploite seule les images qui sont capturées par les utilisateurs du services, les MSP (Matterport Service Providers ou fournisseur de service Matterport en français).

VR Interactive est un MSP puisque nous exploitons depuis près de 4 ans la caméra pro 2 de Matterport (voir ci-dessous) pour différents projets.

Une fois les calculs effectués par la machine, le projet 3D est mis à disposition de l’utilisateur qui peut ensuite l’exploiter et le mettre à disposition de son donneur d’ordres.

Matterport permet donc à ses clients de capturer, télécharger et créer des scans numériques d’environnements du monde réel et de les partager en ligne.

L’ensemble des projets se trouvent alors sur des serveurs américains… C’est courant de nos jours mais à prendre en compte quand on veut réaliser une visite virtuelle : Le projet ne nous appartient pas totalement.

 

Des caméras 3D spécifiques jusqu’à des modèles grands publics.

Au départ de Matterport, il n’y avait que certaines caméras qui permettaient de réaliser des captures.

Aujourd’hui l’entreprise s’est ouverte à différents fabricants de caméras, comme Leica, Ricoh ou Insta360. Ces autres caméras permettent notamment de réaliser d’autres travaux comme nous le verrons plus loin.

Caméra Matterport Pro2

La référence pour des captures 3D reste la caméra pro2. D’une excellente résolution, elle permet de travailler rapidement quelque soit la taille des espaces à capturer. Elle permet de réaliser des captures 3D de haute qualité et des photos 4K HDR. Sa précision dimensionnelle est de 1%.

Le prix de la caméra pro 2 de Matterport est en mai 2021 de 3 180 euros.

A noter qu’il existe un marché de l’occasion pour ce type de produit désormais et que l’on trouve des caméras à la revente sur des groupes Facebook dédiés.

Caméras 360 grand public

D’autres caméras plus abordables permettent de travailler avec les solutions « Matterport Cloud ». C’est le cas de modèles proposés par Ricoh Theta 360 ou Insta360. Les images ne sont pas capturées en 3D comme avec la pro2 et c’est l’IA (intelligence artificielle) qui transforme les images 2D en images 3D.

Le nombre d’images à capturer sera plus important car l’IA a besoin de « matière » pour s’y retrouver. Ainsi, ces caméras permettent surtout de travailler dans des petits espaces.

Le dernier modèle de chez Ricoh, la Ricoh Theta Z1 est proposé à 999 euros.

Un peu plus abordable, mais forcément moins bon techniquement, le modèle Ricoh Theta V est proposé quant à lui à 399 euros.

Enfin, si on souhaite s’orienter vers un fabricant chinois, Insta360 propose la One X2 entre 489 euros (seule) et 644 euros (kit ultime).

Caméra Leica BLK 360

Cette caméra professionnelle est idéale pour numériser de grands espaces de plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés ou des extérieurs. Elle utilise la technologie LIDAR qui permet un haut niveau de précision (0,1% de précision dimensionnelle).

Par contre, son prix de 16 000 euros la réserve à des applications ultra particulières…

 

Pourquoi les projets Matterport sont-ils éphémères ?

Aujourd’hui les abonnements au cloud de Matterport mettent l’accent sur des « espaces actifs ».

Un espace actif est une visite virtuelle qui se veut accessible à un instant T.
Avec les abonnements Matterport actuels, il est dès lors difficile pour un MSP (fournisseur de service Matterport) de tenir de nombreux projets dans le temps…

Un prestataire Matterport pourra garder un ou plusieurs espaces actifs mais devra le rendre inactif à un moment s’il souhaite poursuivre ses prestations… Ou souscrire à un abonnement plus couteux !

C’est pourquoi bon nombre de projets entrent aujourd’hui difficilement dans le modèle voulu par Matterport : Les projets de musées par exemple ne sont pas forcément compatibles, au sens commercial voulu par Matterport. En effet, les conservateurs de musées souhaitent en général garder la trace de leurs expositions plusieurs années et les rendre, pourquoi pas, perpétuels…

L’immobilier est par définition LE secteur de prédilection pour Matterport, si bien que c’est à se demander si les derniers abonnement n’ont pas été conçus pour les agents immobiliers…

 

Des visites virtuelles « classiques » – conçues pour durer

 

Ce n’est pas un slogan publicitaire mais ça pourrait l’être ! Qu’appelle-t-on des « visites virtuelles classiques » et pourquoi sont-elles plus pérennes dans le temps ? Explications.

Vous avez dit visite virtuelle classique ?

Une visite virtuelle classique est un projet qui se monte sans intelligence artificielle et avec une (ou plusieurs) intelligences humaines. 🙂

On dit qu’elles sont classiques car elles reprennent les fondamentaux : un assemblage de photo sphères 360 les unes aux autres. Nous avons déjà parlé des étapes de la création d’une visite virtuelle, aussi, nous ne nous étendrons pas.

Pour réaliser les photos-sphères 360, il est possible d’utiliser une des caméras mentionnées ci-dessus ou mieux en terme de résolution finale d’image, utiliser un reflex avec un bon objectif et une tête panoramique rotative.

 

Les avantages des visites virtuelles classiques

Les visites virtuelles classiques proposées par VR Interactive offrent plusieurs avantages non négligeables.

 

Des visites virtuelles pérennes

Le premier avantage est certainement le format final dans lequel est créé le projet.

Le projet sort au format d’un site web (html) et peut donc facilement s’intégrer à un site internet.

Il est alors possible de conserver plusieurs années (ou à vie !) la visite virtuelle sur ses propres serveurs.

Des visites virtuelles personnalisables

Ces format de visites virtuelles sont entièrement personnalisables et paramétrables avec n’importe quels éléments multimédia. Il est possible d’y intégrer des vidéos, des sites internet, de faire parler des personnes, de voir des éléments bouger… et même d’intégrer des projets Matterport !

L’habillage du projet pourra aussi être rendu aux couleurs de l’entreprise ou de l’institution. Outre des logos, la charte graphique, des couleurs ou différents liens permettront aux utilisateurs de se retrouver dans l’environnement de marque ou d’ouvrir ou rejoindre le site internet pour avoir des renseignements complémentaires.

Des projets exploitables de différentes façons

Contrairement aux visites Matterport qui sont exclusivement intégrables à un site web, les visites virtuelles classiques permettent de s’intégrer de plusieurs façons. Soit dans un lien embarqué, soit dans un dossier de votre site web, soit avec un sous-domaine. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article « où publier sa visite virtuelle ».

En tous les cas, ces technologies sont parfaitement maitrisées par VR Interactive qui saura proposer l’une ou l’autre ou la combinaison des deux !

N’hésitez pas à nous parler de votre projet en suivant ce lien.