Les 10 grandes étapes de la création d’une visite virtuelle

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Vous souhaitez vous lancer dans la création d’une visite virtuelle mais vous ne savez pas par quel bout commencer ? Voici 10 étapes clés pour bien commencer et réussir son projet de visite virtuelle.

Dernère modification le 4 mars 2021

Habitué de l’exercice, VR Interactive a déjà conçu plusieurs dizaines de projets et pourra vous apporter des éclaircissement sur certaines de ces étapes.

Utiliser l’expérience d’un professionnel peut s’avérer utile dans la réussite de son projet. N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de votre idée.

 

Avoir une idée précise du lieu que vous souhaitez représenter virtuellement

Cela semble évident mais c’est la première question pour bien débuter un projet de visite virtuelle : il faut délimiter le lieu physique que vous souhaitez représenter. S’agit-il d’une pièce de 300m², est ce un bâtiment de plusieurs milliers de mètres carrés, y-a-t-il des extérieurs à prendre en considération ? Autant de questions qui vont vous permettre de délimiter le périmètre de votre projet.

 

Placer les prises de vues panoramiques à réaliser sur un plan de masse

Si vous en possédez un, utiliser un plan de masse peut s’avérer utile pour savoir à quels endroits réaliser ses sphères 360. Cela permettra d’optimiser ses journées de prises de vue. Le plan sera également utile pour déterminer le parcours de visite (voir étape suivante). A défaut, il est toujours possible d’utiliser un plan tracé à main levée où une carte aérienne Google comme dans l’exemple ci-dessus.

 

Déterminer le parcours de votre visite virtuelle

Bien que le visiteur soit libre de visiter comme il souhaite votre entreprise, votre musée ou votre école, il est important de déterminer un parcours de visite. Quelle sera la sphère d’entrée ? Vers quelle partie des lieux le visiteur pourra-t-il aller ensuite ? Quels contenus proposer ?
Cette étape se rapproche de la scénarisation et peut s’effectuer sur le plan utilisé précédemment.

 

Déterminer l’objectif de votre visite virtuelle

Cette étape est très importante car les questions vont vous permettre de justifier les investissement d’une visite virtuelle.
La question principale de cette étape est : « A quoi ma visite virtuelle va-t-elle servir ? ».
Car les objectifs d’une visite virtuelle peuvent être multiples. Est-ce uniquement la découverte d’un lieu  ? Le parcours de visite a-t-il pour but de générer des demandes d’infos ? Est-ce qu’il faudra la publier sur votre fiche Google MyBusiness ?

 

Quelle sera l’utilisation de votre visite virtuelle ?

Dans quel but sera utilisé votre visite virtuelle ? Sera-t-elle destinée à être mise en ligne sur votre site web uniquement ? Devra-t-elle pouvoir être utilisée hors ligne sur les portables des commerciaux ou sur des téléviseurs dans le hall d’entrée de votre entreprise ?

Ces questions vont être utiles pour déterminer le logiciel et la technique à employer pour créer le projet de visite virtuelle

 

Déterminer où et comment héberger votre visite virtuelle

L’Étape relative à l’hébergement est importante et il faudra la réfléchir en amont du projet. Il faudra en effet savoir où sera hébergée la visite virtuelle et sous quelle adresse elle sera disponible. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • à l’intérieur du domaine (www.exemple.com/visite360)
  • en sous domaine (visite360.exemple.com)
  • A l’extérieur chez un prestataire (Matterport…)

Il faudra se rapprocher de son prestataire informatique pour discuter de cela avec lui.

VR Interactive dispose de ses propres serveurs et peut en tout cas vous préconiser la meilleure solution pour votre projet.

Définir quelle technologie utiliser pour réaliser ses photos panoramiques

Suivant les lieux à photographier, l’utilisation d’un appareil photo reflex, d’une caméra 360 spécifique ou d’une caméra 3D sera privilégiée. Pour les « petits » espaces, une caméra 3D permettra d’avoir des représentations originales des lieux. Lorsqu’on travaille sur des surface plus importantes, l’emploi d’une caméra 360 ou d’un reflex permettra d’avoir une profondeur de champ plus ou moins importante suivant l’objectif employé.

 

Les logiciels de post-production

 

Que ce soit pour retoucher ses photos panoramiques ou assembler la visite virtuelle, il y a plusieurs logiciels à considérer. Avant de débuter son projet de visite virtuelle, il faut s’assurer de posséder les bons logiciels : retouche photo (Gimp ou Photoshop par exemple), assemblage (pano2VR, 3DVista…).

Ceux-ci seront utiles notamment pour retoucher le zenith (haut) et le nadir (bas) de vos photos panoramiques.

Faire le point des contenus multimédias additionnels

L’un des intérêts des visites virtuelles interactives est qu’il est possible d’ajouter n’importe quel type de contenu multimédia. La visite virtuelle agit alors comme catalyseur de contenu. Qu’il s’agisse de vidéos, de photos, de documents pdf, de liens web, de sons, il est important de déterminer en amont dans quelle prise de vue panoramique on souhaite placer ces éléments.

Un fichier Excel reprenant les positions sera utilisé pour permettre de ne rien oublier lors de la post-production.

 

 

Réfléchir à l’ergonomie de la visite

Une fois le projet bien structuré, il sera nécessaire de penser à l’ergonomie de la visite virtuelle proposée. Il faudra définir les règles de navigation, les menus, les icônes à utiliser, les couleurs du projet… Il faut en effet concevoir une visite virtuelle facile d’utilisation, où les éléments de navigation sont facilement accessible.

 

Restez au contact de l'actu des visites virtuelles