Visites virtuelles, comment le numérique a boosté la fréquentation des musées

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Après avoir permis l'accès aux informations pratiques (via le site Internet), le digital touche désormais l’ensemble des métiers muséaux : la conservation, la communication et la façon d'accompagner le public devant les œuvres. Et avec la visite virtuelle, les musées décuplent toujours plus leurs chiffres de fréquentation.

L’introduction du numérique dans les musées : une belle révolution

 

Contrairement aux idées reçues, la “révolution du numérique” dans les musées a déjà plus de 40 ans. Comme expliqué dans cet article, le Ministère de la Culture français a utilisé les nouvelles technologies dès 1979 pour créer une base de données des peintures des musées français.

Les premières bornes interactives

Les 1ères bornes interactives du Musée de la Villette datent de 1986. Et en 1994, la direction des musées lançait sa 1ère exposition virtuelle : “le siècle des lumières dans les musées de France.”

Depuis, la révolution numérique n’a cessé d’enrichir la transmission culturelle dans les musées. Si beaucoup de détracteurs du digital affirment qu’y intégrer du digital, c’est dénaturer l’essence même du musée, le grand public plébiscite ces supports interactifs qui permettent d’aborder les musées d’une toute nouvelle manière, plus moderne et toujours plus innovante.

GoogleArtProject

La réalité virtuelle a permis d’aller encore plus loin dans l’introduction du numérique dans les musée. Et le géant du net qu’est Google l’a très vite compris. En 2011, Google lance son Art Project.

Salle du musée d'histoire naturelle Bordeaux

Un projet un peu fou et mégalo qui propose ni plus ni moins de découvrir en un lieu unique et 100% virtuel les oeuvres de tous les musées du monde. Ni plus ni moins. Mais Google a les moyens de sa folie et le site ne cesse d’évoluer en s’enrichissant régulièrement de nouveaux musées et de nouvelles oeuvres. Aujourd’hui, des centaines de musées et des milliers d’oeuvres sont disponibles.

 

Des chiffres de fréquentation des musées en pleine croissance

Mais cette entrée dans le digital ne nuit-elle pas aux visites “réelles”. Pourquoi se déplacer jusqu’au musée si l’on peut le visiter dans son canapé ? Et bien justement parce que les musées sont des lieux uniques qu’on aime à découvrir “en vrai”. Les musées ne sont plus, depuis longtemps, des lieux poussiéreux boudés du grand public. Les contenus digitaux disponibles dans les musées (expériences de réalité virtuelle, de réalité augmentée, films en 3D…) attirent de plus en plus des publics en quête de nouvelles technologies. Et les visites virtuelles ne sont finalement qu’un nouveau moyen de communication pour les musées.

Record de fréquentation pour le Louvre

En 2018, le musée du Louvre a battu son record de fréquentation en accueillant 10,2 millions de visiteurs. Entraînant avec lui tous les grands musées parisiens, qui ne cessent d’attirer publics français et internationaux. Et pourtant le musée du Louvre a été l’un des premiers à proposer une visite virtuelle de certaines de ses multiples galeries, en 2016 :

La collégiale d’Abbeville

Autre exemple : en 2018, Abbeville a créé une visite virtuelle de sa collégiale pour booster les réservations de visites guidées.  Pourquoi ? Parce que les expositions virtuelles donnent envie aux visiteurs de s’y rendre physiquement. Grâce aux visites virtuelles, les musées et expositions peuvent convaincre de nouveaux publics de se rendre sur place pour découvrir l’ensemble des collections.

 

Rendez votre musée accessible à distance grâce à une visite virtuelle

 

Que vous gériez un musée, un monument historique ou une galerie d’art, la visite virtuelle est un véritable plus qui ne peut que séduire de nouveaux visiteurs, les aidant à pousser la “vraie” porte de votre établissement.

Muséum histoire naturelle La Rochelle Fossiles
Vue 360 d’une salle d’exposition du Muséum de La Rochelle

 

Pour les musées et autres établissements d’art, l’intérêt des visites virtuelles est triple :

 

  • Toucher de nouveaux publics
  • Augmenter le trafic de leurs propres sites internet
  • Augmenter leur visibilité.

 

Convaincus de l’utilité de cette digitalisation de leurs œuvres et de leurs espaces d’expositions, de plus en plus de musées sont convaincus que c’est leur mission que de mettre leurs œuvres à disposition du plus grand nombre. Le Google Art Project a, par exemple, permis à de nombreux visiteurs, qui l’explique eux-mêmes dans les avis, de découvrir des musées qu’ils ne connaissaient pas et qu’ils n’auraient jamais visité sans ce projet.

Le muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle sauve ses expositions temporaires

Le musée trouve aussi un bon moyen de conserver leurs expositions temporaires comme le Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle avec son exposition temporaire « Dinosaures, les géants du vignoble » qui s’est tenue en 2018/2019.

VR Interactive optimise l’expérience de visite virtuelle pour votre musée, galerie, monument…

Basée sur Arcachon, l’entreprise VR interactive est dédiée à la création de contenus digitaux et à la photographie. Dans ce cadre, VR interactive propose à ses clients de construire avec eux des visites virtuelles de musées esthétiques et innovantes.

Spécialistes de l’image de très haute qualité, nous vous proposons de numériser votre exposition, votre musée ou votre monument afin de toucher toujours plus de visiteurs. Utilisant des techniques diverses (photo 360 ou 3D, notamment via la maîtrise parfaite de matterport), nous vous aidons à enrichir vos sites internet de ces visites. Des visites qui sont également facilement consultables sur les terminaux mobiles.

Choisir VR interactive pour créer vos visites virtuelles, c’est s’assurer de :

  • Rendre son lieu accessible
  • Donnez envie aux futurs visiteurs de se déplacer
  • Gardez une trace de l’histoire de votre lieu (expositions temporaires, évolution du lieu dans le temps…)

Un exemple de visite virtuelle réalisée par VR interactive récemment :

Espace Jean Hameau à La Teste de Buch

 

Abonnez vous à la newsletter

Toutes les semaines, recevez les articles du blog